Les taux de pénalité sont protégés dans l’accord avec les pharmacies nationales

Le conflit industriel qui a mené à la première grève des pharmaciens en Australie s’est terminé avec un nouvel accord d’entreprise pour les pharmaciens employés par les pharmacies nationales.

L’accord, qui verra les taux de pénalité pour le travail de week-end rester en place, a été ratifié par les pharmaciens professionnels Australie (PPA) membres vendredi dernier après des mois de négociations entre les deux parties.

Sarah Andrews, la principale négociatrice de la PPA, s’est félicitée de la décision de National de retirer «les coupes proposées de la table des négociations».

«Même s’il était regrettable que les pharmaciens aient dû entreprendre des actions collectives pour y parvenir, cela montre aux gens travaillant dans les pharmacies communautaires qu’il est possible d’obtenir des protections aux conditions d’emploi lorsque nous travaillons ensemble», a-t-elle déclaré.

«Pendant de nombreuses années, les patients ont apprécié le service de qualité qu’ils reçoivent lorsqu’ils font affaire avec un pharmacien pharmacien national, et même si certains éléments de cet accord pourraient être meilleurs, cela permet d’évaluer le travail des pharmaciens professionnels. Mme Andrews.

Le conflit a atteint son paroxysme à la fin du mois de février, menant à la grève dans plus de 50 pharmacies.

Il s’agissait d’une offre de salaire de 1% et d’une proposition visant à offrir aux nouveaux employés 4 $ de moins l’heure que ceux qui étaient déjà employés, ce qui, selon le syndicat, découragerait les diplômés de se joindre à l’industrie.

Selon une déclaration des pharmacies nationales, la nouvelle entente verrait les taux de rémunération de base des pharmaciens et plusieurs taux de pénalité demeurer bien au-dessus du prix de l’industrie.