L’activité grippale demeure élevée, mais globalement en baisse à l’échelle nationale – Mise à jour sur la grippe le 6 février [Vidéo]

La Division de microbiologie de la Mayo Clinic publiera des mises à jour hebdomadaires tout au long de la saison de la grippe. Cherchez une nouvelle mise à jour chaque semaine jusqu’à la fin de février.

Au cours de la quatrième semaine de 2014, l’activité grippale est demeurée élevée aux États-Unis, notamment en Iowa, au Minnesota et au Wisconsin. Cependant, le laboratoire de virologie de la Mayo Clinic continue de voir une diminution du pourcentage de patients ambulatoires présentant une maladie pseudogrippale. Ce nombre a diminué pour la quatrième semaine consécutive. Voici les principaux points que les fournisseurs devraient savoir: Le virus grippal A H1N1 2009 continue d’être la souche circulante prédominante et le pourcentage de virus résistants aux antiviraux continue d’être très faible.

Les taux d’hospitalisation les plus élevés attribuables à la grippe sont survenus chez les adultes âgés de plus de 65 ans, suivis par ceux âgés de 50 à 64 ans. Les jeunes enfants âgés de 0 à 4 ans représentent le troisième groupe d’âge le plus élevé nécessitant une hospitalisation en raison d’une infection grippale.

Il y a plusieurs conditions médicales sous-jacentes qui semblent être associées à l’hospitalisation suite à une infection grippale. Parmi les adultes hospitalisés, les conditions sous-jacentes les plus fréquemment rapportées étaient l’obésité, les troubles métaboliques et les maladies cardiaques. Chez les jeunes enfants, les troubles médicaux sous-jacents les plus fréquemment signalés sont l’asthme, les troubles neurologiques et les maladies cardiovasculaires.Mise à jour vidéoGraphismes et cartes

Voici quelques statistiques clés sur la grippe cette semaine. Cliquez sur chaque image pour l’agrandir (s’ouvre dans une nouvelle fenêtre).

Introduction à la série Microbe Watch Flu Update