Faire de votre repas de vacances un coffre-fort

C’est cette période de l’année pour la joie des fêtes et les bons repas avec les amis et la famille. Pour faire de cette période de l’année une expérience amusante et sûre, les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) ont compilé quelques bases de la dinde quand il s’agit de préparer la nourriture pour les vacances.

Les quatre principaux problèmes de sécurité à prendre en compte lors de la préparation d’une dinde sont les suivants: Décongélation: Les dindes en décongélation doivent être maintenues à une température sécuritaire. La «zone de danger» se situe entre 40 et 140 ° F – la plage de température où les bactéries d’origine alimentaire se multiplient rapidement. Il y a trois manières sûres de décongeler les aliments: dans le réfrigérateur, dans l’eau froide et dans un four à micro-ondes.

Préparation: Les bactéries présentes sur la volaille crue peuvent contaminer les mains, les ustensiles et les surfaces de travail lors de la préparation de la dinde. Si elles ne sont pas bien nettoyées, ces bactéries peuvent se transmettre à d’autres aliments. Après avoir travaillé avec de la volaille crue, lavez-vous toujours les mains, les ustensiles et les surfaces de travail avant de toucher d’autres aliments.

Farce: Pour une sécurité optimale et une cuisson uniforme, cuire la farce à l’extérieur de la dinde dans une cocotte. Si vous placez la farce à l’intérieur de la dinde, faites-le juste avant la cuisson, et utilisez un thermomètre pour aliments pour vous assurer qu’il atteint une température interne minimale sécuritaire de 165 ° F.

Cuisson: Réglez la température du four à 325 ° F minimum et assurez-vous que la dinde est complètement décongelée. Le thermomètre alimentaire doit atteindre une température interne minimale sûre de 165 ° F. Pour lire l’article complet et pour plus d’informations sur la façon de préparer votre repas de fête en toute sécurité, visitez le site Web du CDC.

Pour plus de conseils sur la dinde, regardez la série de vidéos de Mayo Clinic mettant en vedette Richard Johnson, chef de la Mayo Clinic: